Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Mare au diable (George Sand)

13 Juillet 2015 Publié dans #Lectures

 

La Mare au diable, roman champêtre de George Sand, publié en 1846, est un court roman, certes bien écrit, qui se laisse lire sans déplaisir, mais dont l’histoire n’a rien d’original et semble un brin naïve, à l’image des contes et légendes dont l’auteur semble s’être inspirée.

Germain, un veuf de 28 ans pourvu de trois enfants et qui s’entend à merveille avec son beau-père, est pressé par celui-ci de trouver une nouvelle épouse. C’est à cette fin qu’il entreprend un déplacement avec, en croupe, une jeune voisine de 16 ans qui part se placer par nécessité chez un agriculteur local et Petit-Pierre, l’un de ses enfants. Cependant, ils finissent par se perdre et doivent passer la nuit dans la forêt, près d’une mare qu’on appelle la Mare au diable. Dès lors, le destin des trois personnages qui semblait tout tracé va s’en trouver bouleversé.

Reprenant le schéma classique des romans-feuilletons que publiait la presse de l’époque : droiture, courage et vertu des héros face aux forces du mal ; triomphe sur les forces du mal ou du destin…, Sand l’utilise à des fins d’édification morale des masses paysannes, mais aussi pour donner ses lettres de noblesse au monde paysan.

De cette vision idéalisée reste un témoignage sur certains us et coutumes des campagnes berrichonnes au tournant du XIXème S., alors que le progrès les pénètre lentement – notamment dans les derniers chapitres décrivant la façon dont se passe le mariage de Germain , sans pour autant gommer totalement les rapports inégalitaires qui existaient dans cette société ni les rapports brutaux que peuvent s’arroger certains DSK de l’époque sur la gent domestique féminine.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article