Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Petite Fadette (George Sand)

16 Juillet 2015 Publié dans #Lectures

La Petite Fadette, d’après ce récit de George Sand paru en 1849, c’est d’abord l’histoire d’une fille pauvre, élevée par sa grand-mère et tenue par tout le pays comme infréquentable, laide et dangereuse – on la dit sorcière.

C’est aussi l’histoire des bessons (= jumeaux) de la famille Barbeau, Sylvain, dit Sylvinet et Landry que leur gémellité lie d’un lien particulier et qui, en grandissant, vont se révéler dissemblables en leur caractère : tandis que Landry prend en force, en fermeté et en résolution, Sylvinet reste fragile psychologiquement, immensément jaloux et peut-être amoureux de son frère (la question mérite d’être posée en tout cas).

C’est encore celle de la transition entre un monde assez fruste, aux valeurs de masculinité fortement affirmées et encore animé de croyances superstitieuses, à l’image de Landry, et un monde plus moderne qui finit par émerger (par exemple quand la prétendue sorcellerie de Fadette devient « science »).

Enfin, roman champêtre reprenant toutes les conventions des romans-feuilletons et ressemblant à un des contes que l’on récitait à la veillée, avec des personnages pieux, justes et droits, incarnations idéales des valeurs paysannes, il n’en aborde pas moins des thèmes comme celui des normes, des conventions sociales, de la différence, de la rumeur et de l’intégration.

Cependant, au final, cela reste un roman très « bourgeois » puisque c’est la société et les conventions sociales qui triomphent avec Fadette qui réussit à s’y intégrer grâce à Landry et à sa soudaine et providentielle fortune et Sylvinet qui, lui, doit s’en exclure parce qu’il est socialement inadapté, en partant s’engager dans les armées napoléoniennes.

C’est un roman qui, aujourd’hui, dans les écoles, pourrait très bien servir à montrer, dans les quartiers difficiles, combien il est important de s’intégrer à la société pour ne pas en être rejeté et servir un projet républicain plutôt conservateur.

Commenter cet article