Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Carnegie, Reims

6 Août 2015

Simplement appelée Carnegie par les Rémois, la bibliothèque municipale de Reims qui doit son nom au don de 200 000 dollars effectué par la Dotation Carnegie pour la paix internationale pour permettre à la ville de se doter d'une nouvelle bibliothèque suite aux destructions de la Grande Guerre, vit sa première pierre posée en 1921 et fut inaugurée le 10 juin 1928 en présence du Président de la République, Gaston Doumergue. L'entrée et la façade (buste d'Andrew Carnegie, blasons des Etats-Unis et de la ville de Reims, inscription) rappellent d'ailleurs son origine aux visiteurs.

Due à l'architecte Max Sainsaulieu, elle est construite dans le style Art déco et est dotée d'une façade inspirée d'un temple grec afin d'en faire le temple du savoir et de la connaissance, tout en adoptant les caractérisiques de l'Art déco (formes stylisées, simplifiées, géométrifiées...)

La grille en fer forgé, de Schwartz-Hautmont, a été primée à l'Exposition des Art-Décoratifs de 1925.

Le hall d'entrée, dallé de marbre onyx vert, comporte une vasque, symbole de la fontaine de la connaissance, surmontée d'une grande lanterne pendentif dessinée par Jacques Simon, maître verrier rémois, qui symbolise l'esprit qui féconde la connaissance.

les cercles symbolisent de façon stylisée à la fois l'eau, les bulles de champagne mais aussi la légéreté de l'esprit qui s'éveille à la connaissance.

Les mosaïques de ce hall, représentant des scènes de l'activité intellectuelle, physique ou manuelle, sont réalisées sur des cartons d'Henri Sauvage.

La salle de lecture, ornée de quatre peintures de fleurs par Madeleine Lacour, est éclairée par une grande verrière représentant un livre ouvert sur le blason de Reims, due à Jacques Gruber auquel on doit aussi les grandes baies vitrées représentant des cravates stylisées.

Enfin, sur l'extérieur, on peut apercevoir, tout autour du bâtiment, une frise comportant les noms d'écrivains et de personnalités renommées

Actuellement Carnegie regrouperait plus de 400 000 documents dont:

- 3 000 manuscrits, dont 800 manuscrits médiévaux (parmi lesquels environ 50 manuscrits de l'époque carolingienne),

- 100 000 livres imprimés du XVIe au XVIIIe siècle. Parmi eux, 8000 livres rares, dont 220 incunables,

- 25 000 volumes et 60 000 documents iconographiques consacrés à Reims et à la région Champagne-Ardenne.

- 30 000 romans policiers.

- des fonds spécialisés sur la pataphysique et sur le groupe littéraire Le Grand Jeu

- une importante collection de documents sur l'Affaire Dreyfus, constituée à partir des dons de Pol Neveux et de Fernand Labori.

Par contre, gros bémol de cette bibliothèque, le personnel n'est pas toujours de la toute première amabilité et se montre parfois peu serviable.

 

 

Commenter cet article