Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hugo et Sainte-Beuve

23 Août 2015 Publié dans #Homosexualité (actu - people - coups de gueule ...)

Les quelques lignes que l'on va lire ont été publiées en 1984, il y a 31 ans maintenant, dans l'épais volume que son auteur, l'historien et académicien Alain Decaux consacrait à Victor Hugo comme prélude au centenaire de sa mort.

« L’un des traits essentiels de l’homme Hugo, c’est une extraordinaire maîtrise de soi-même. Tout est ambigu dans ses rapports avec Sainte-Beuve et l’ambiguïté vient de lui autant que de son ami. Au moment même où il menaçait Adèle d’une séparation, il continuait à écrire à Sainte-Beuve et à lui jurer une éternelle amitié ! De son côté, Sainte-Beuve, alors qu’il accueille Adèle dans son lit, cour du Commerce, adresse d’émouvantes protestations au mari trompé. Au fond, ni l’un ni l’autre ne peuvent supporter l’idée d’une rupture définitive. Quand l’amitié s’exaspère à ce point, elle porte un autre nom : amour. Nul n’a jamais songé à attribuer à Hugo des tendances homosexuelles : l’imputation seule ferait rire. Mais ne il faut pas craindre de dire que la pauvre Adèle s’est lancée sans le savoir – comment l’aurait-elle su ? – au travers d’une relation qui s’ignorait elle-même. »

Excellent Decaux qui n’a pas craint d’engendrer les foudres des hugolâtres à envisager de façon iconoclaste la relation entre les deux hommes. Decaux, ce catholique libéral, un brin kamikaze ? Plus qu’on ne l’a pensé jusqu’ici, semble-t-il.

Commenter cet article