Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Jeu de la tentation (Jeanne Bourin)

8 Août 2015 Publié dans #Lectures

Publié en 1981, le Jeu de la tentation, bien qu'il constitue la suite de la Chambre des dames, peut parfaitement se lire de façon autonome.

Plus mesuré et plus sobre que le roman dont il se dit la suite, moins emporté par un élan de réhabilitation généreuse du Moyen Age, même si les rapports entre maîtres et domestiques continuent d'y être idéalisés, plus sombre, plus réaliste peut-être sur les excès auxquels ont pu porter les romans courtois ou sur le monde interlope du Moyen Age, j'avoue le préférer à la Chambre des dames, plutôt rébarbatif.

D'autre part, à travers le Moyen Age, et à travers ce roman, Jeanne Bourin continue à parler aux femmes et des femmes contemporaines au travers de l'héroïne, Marie Brunel, enlumineuse, rattrapée par le sombre passé de son défunt mari dont elle découvre peu à peu la face sombre et prise entre son amour pour le très riche mercier Côme Perrin et ses deux enfants, dont l'une ne veut absolument pas voir sa mère se remarier.

A noter enfin, même s'il n'y apparait que pour peu de temps puisqu'il finit par être assassiné par le neveu de Marie qu'il retenait prisonnier et qu'il tenta de séduire, un personnage de truand lombard homosexuel en la personne d'un nommé Josserand.

Commenter cet article