Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les 4 oubliés du 9 juillet 1940

11 Octobre 2015 Publié dans #Quelques articles historiques

(Jean Biondi, l'un des quatre)

Si tout le monde a déjà entendu parler de la séance de l'Assemblée nationale, réunion de la Chambre des députés et du Sénat qui, le 10 juillet 1940, conféra les pleins pouvoirs au Maréchal Pétain par 569 voix pour, 80 contre et 20 abstentions (dont Edouard Herriot), on oublie souvent que cette séance fut précédée la veille par les séances de la Chambre des députés et du Sénat où fut proposée au vote un projet de résolution tendant à réviser les lois constitutionnelles de 1875, donc à mettre fin à la IIIème République.

Or, aucun des parlementaires présents ne peut dire qu'il ignore ce que cela signifie et surtout pas Jean Mistler pour la Chambre des députés et Jean Boivin-Champeaux pour le Sénat qui, tous deux, donnent le quitus de leur commission respective au sabordage de la IIIème République, réclament un régime fort et souhaitent que l'on trouve les coupables de la défaite.

Ils ne sont alors que 4 parlementaires, 3 députés (Jean Biondi, député SFIO de l'Oise, Léon Roche, député SFIO de Haute-Vienne, Alfred Margaine, député radical-socialiste de la Marne) et 1 sénateur (Pierre, marquis de Chambrun, sénateur de la Lozère, proche du Parti démocrate populaire) à voter contre l'établissement d'un régime fort aux mains du Maréchal Pétain; les 76 autres du lendemain convenant tous qu'il fallait donner plus de pouvoirs au Maréchal sans pour autant s'entendre sur l'avenir d'une République qu'ils avaient, dans les faits, mis à mort la veille.

 

 

Commenter cet article