Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Roman de la conquête - Louis Bertrand

12 Avril 2016 Publié dans #Lectures

..

Le Roman de la conquête, paru cent ans après la conquête de l'Algérie par la France, oeuvre de l'écrivain et académicien Louis Bertrand (1866 - 1941), professeur de lettres classiques à Alger entre 1891 et 1900, prétend réhabiliter la figure du maréchal de Bourmont qui fut chargé de commander l'expédition par le roi Charles X.

Mêlant histoire et fiction, faits vrais et préjugés - deux phrases suffisent par exemple à soupçonner l'antisémitisme de l'auteur -, Louis Bertrand nous  brosse le portrait d'une contrée divisée par les rivalités dont profitent les Français (ici, à travers celles qui opposent Messaoud à son père, le bey de Tittery et au dey d'Alger) au milieu des aléas des armes, des alliances et des intrigues anglaises.

Surtout, l'oeuvre vaut par ses descriptions, l'espèce d'ambivalence entre attraction mal assumée et répulsion violente envers les musulmans d'Algérie et le sentiment diffus du malheur qui plâne sur une oeuvre qui, tout en célébrant la conquête, semble y voir comme les prémisses d'une éphémérité qu'illustrent l'arbitrage malheureux du maréchal de Bourmont et la solitude de Messaoud qui rejoint Abd el-Kader.

Nous qui connaissons la suite, nous serions presque tentés de dire que l'auteur - qui écrit à une époque où on ne peut nier la montée des premiers nationalismes - pressent les futurs déchirements entre Français et musulmans d'Algérie avec l'idée que ça ne peut que forcément mal se passer.

PS: l'ouvrage est disponible - c'est là où je l'ai lu d'ailleurs - dans la Revue des deux Mondes, tomes 1 et 2, décembre 1929 et 1 et 2, janvier 1930, soit directement sur le site de  la revue, soit sur Gallica.

Commenter cet article