Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Médicis étranger 2008

21 Novembre 2008 Publié dans #Lectures

1966, Giessbach, en Suisse. Ernest qui travaille depuis des années au Grand Hôtel reçoit une lettre de Jacob Meier, l'homme dont il fut amoureux trente ans plus tôt, après toutes ces années de silence.
Tel est le point de départ du roman d'Alain Claude Sulzer, Un garçon parfait, qui vient de recevoir le prix Médicis étranger.
Depuis 30 ans, Ernest, employé modèle, vit avec, au fond de lui, la blessure non-cicatrisée de la séparation d'avec Jacob et d'un amour qui ne s'est jamais éteint; lorsque "les êtres abandonnés et sans armes laissent la vie sécher leurs larmes au grand vent du soir" (Richard Anthony), quoi que la douleur d'Ernest n'ait jamais pleuré jamais qu'à l'intérieur...

30 ans de solitude...jusqu'à la blessure finale.
Un histoire qui mériterait d'être portée à l'écran pour peu que l'on trouve un réalisateur et des acteurs tout en finesse et sobriété.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article