Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le cahier gris - R. Martin du Gard

28 Avril 2013 Publié dans #Lectures

http://www.images-booknode.com/book_cover/1552/les-thibault,-tome-1---le-cahier-gris---le-penitencier---la-belle-saison---la-consultation---la-sorellina-1551542-250-400.jpg

 

Paris, fin du XIXème siècle.

Jacques Thibault, 14 ans, orphelin de mère, est le fils cadet d'Oscar-Marie Thibault, un grand bourgeois, ancien député catholique de l'Eure resté proche de l'Eglise, réformateur social passionné par les questions de redressement moral de la jeunesse et créateur de la colonie pénitencière de Crouy où il a fait installer un bâtiment spécial, toujours vide, destiné aux jeunes gens présentant des déviances sexuelles.

Daniel de Fontanin, du même âge, est lui le fils d'un bourgeois protestant volage qui n'en finit plus de ruiner les siens par des affaires douteuses, Jérôme de Fontanin et de Thérèse, née Perrier, fille d'un pasteur protestant, très influencée par son guide spirituel et par l'ésothérisme fin de siècle.

Tous deux vont s'enfuir après la découverte par les pères chargés de surveiller l'éducation de Jacques, d'un cahier gris qui contient une partie de sa correspondance avec Daniel où s'exalte leur amitié qui s'exprime en des termes propres à ceux des romantiques du début du siècle, laissant soupçonner aux pères une relation de nature homosexuelle.

La fuite est l'occasion de mettre en contact ces deux familles à travers les personnages d'Antoine, frère aîné de Jacques, réfugié dans les études de médecine pour fuir l'atmosphère de la maison Thibault et Jenny, la jeune soeur de Daniel de Fontanin.

Les parallèlismes antithétiques sont d'ailleurs très présents dans ce roman qui ouvre la saga des Thibault, jusqu'au dénouement final où s'opposent l'attitude libérale de Madame de Fontanin et celle d'Oscar Thibault, imprégné des valeurs que lui a inculquées sont milieu conservateur et qui expédie son fils à Crouy "pour son bien".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article