Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Antony - Alexandre Dumas

24 Octobre 2017 Publié dans #Lectures

Souvent cité dans les anthologies de littérature française, rarement lu, peu joué, Antony, drame écrit par Alexandre Dumas et représenté pour la première fois au théâtre de la Porte Saint-Martin le 3 mai 1831, est considéré comme l'une des expressions les plus célèbres du drame romantique sur scène et l'un des exemples de l'engagement du héros romantique dans son siècle après s'être trop longtemps morfondu dans une méditation morbide et stérile.

L'enjeu de la pièce est simple, même si, à la fin la morale est sauve ("Elle me résistait; je l'ai assassinée !"): dénoncer l'hypocrisie des conventions sociales qui amènent une jeune fille titrée à épouser quelqu'un qu'elle n'aime pas mais qui appartient à son milieu plutôt qu'un jeune homme sans nom.

Ce jeune homme, c'est Antony qui, il y a 3 ans, a fui méditer son infortune par respect des conventions sociales mais qui revient, à moitié fou d'ailleurs, psychologiquement instable en tout cas, prêt à renverser toutes les barrières.

La jeune fille, c'est Adèle, l'image-même de la femme tel que le Code civil napoléonien l'a faite: sans volonté, apeurée, prête à croire que son seul salut est dans la fuite et la protection de son mari, incapable en tout cas, le dénouement le montre bien, de passer-outre.

C'est ainsi que se joue le drame et que la société vainc Antony. Peu importe d'ailleurs, car en 1830, le héros romantique est devenu celui qui lutte avec l'énergie du désespoir contre une société qu'il ne comprend plus dans un combat inégal. Qu'il soit vainqueur ou vaincu, il pense triompher s'il a réussi à introduire un coin pour saper l'ordre social et préparer d'éventuels ébranlements futurs. C'est là tout l'enjeu de son combat, c'est là le combat d'Antony, sa relative modernité aussi pour l'époque.

 

.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article