Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

San Remo 2019

17 Mars 2019 Publié dans #Le coin des variétés

A l'image du San Remo 2018, San Remo 2019 forme un cru assez médiocre dans l'ensemble avec une chanson italienne presque complètement dominée par le rap et un nouveau système de vote qui confisque le pouvoir de décision finale au profit de la partie composée d'experts et de journalistes, au détriment du vote des téléspectateurs. C'est ainsi que Mahmood, le vainqueur n'a été crédité que de 20,95% des votes des téléspectateurs contre 48,8% à Ultimo qui termine deuxième et 30,26% à Il Volo qui finit troisième. Cliquer sur le nom des chanteurs pour accéder au titre correspondant.

Autrement dit, Mahmood a terminé bon dernier du choix des téléspectateurs. Il n'est d'ailleurs pas impossible, dans le contexte italien, que le choix du jury de la presse et des experts relève plutôt d'un choix politique qu'artistique, Mahmood, le vainqueur étant de père égyptien et ouvertement homosexuel. Enfin, là n'est pas l'essentiel, sinon que c'est donc du rap qui va représenter l'Italie au concours Eurovision et que le morceau ne casse vraiment pas des briques.

De notre côté, nous ne retiendrons que quatre morceaux de ce San Remo aussi indigent que le précédent: Mi sento bene d'Arisa, une belle voix avec un amusant scopitone (ouais, parfaitement), Nonno Hollywood d'Enrico Nigiotti, l'étrange Rolls Royce d'Achille Lauro et enfin Parole nuove d'Einar.

 

 

M. Buzzanca, L. Vizzini, R. Pippa et A. Flora

E. Nigiotti

L. De Marinis, D. Petrella, D. Dezi, D. Mungai et E. Manozzi

A. Maiello, E. Palmosi et N. Marotta

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article