Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Peintres américains (6)

19 Janvier 2010 Publié dans #Série peintres et photographes américains

8477.jpgAutoportrait, 1906
John Singer Sergent, l'un des peintres, portraitistes et aquarellistes américains les plus talentueux est né à Florence en 1856 et mort à Londres en 1925.
Fils d'un chirurgien ophtalmologiste et de Mary Singer, rendue dépressive après la mort de son premier enfant, il se retrouve embarqué dans les divers déplacements que ses parents font sans cesse à travers l'Europe, où ils se sont installés.
C'est alors qu'à l'âge de 13 ans, sa mère remarque son talent pour le dessin et commence à lui faire donner des leçons; plus tard, il suit les cours de l'académie de Florence, puis les Beaux-Arts à Paris, entre 1874 et 1878, sous la direction de Carolus-Duran, bien oublié aujourd'hui, mais qui lui donna le goût de l'Espagne et de Velasquez, goût que Sergent compléte dans les années suivantes par un voyage en Espagne, et étudie également avec Léon Bonnat.
Grâce à certains de ses amis et sa connaissance du Français, il rencontre par ailleurs les principaux talents de l'époque: Rodin, Monet, Degas ...
Sargent_MonetPainting.jpgClaude Monet peignant à l'orée d'un bois, 1885
et fort de ses influences multiples, il commence à peindre pour lui même, ou sur commande, des portraits de célébrités de l'époque (y compris les présidents Théodore Roosevelt et Wilson) et des paysages, toujours dans un style un peu sophistiqué et parfois théâtral en ce qui concerne les portraits.
C'est l'un d'entre eux, celui de Madame Gautreau, en 1884, qui devait provoquer un scandale, son exil à Londres et le fait que le tableau est aujourd'hui connu sous le nom de Madame X., car, la sensualité que le peintre a voulu faire passer est renforcée par un élément jugé indécent à l'époque: l'une des bretelles de la robe est tombée de son épaule !
Sargent_MadameX.jpegMadame X, 1884
Sergent a beau tenter d'apaiser les critiques du public en remettant la bretelle en place, rien n'y fait.
Heureusement pour nous, il sut se faire apprécier petit à petit Outre-Manche et on possède encore de lui environ 900 toiles, 2000 aquarelles, de nombreux dessins ...
Un site consacré à l'artiste et que l'on peut trouver ici en contient à lui seul 808 ! On peut le compléter par cet autre site ici .
En voici quelques exemples:

Influence espagnole avec cette danseuse espagnole (vers 1880):

420px-Sargent_John_Singer_Spanish_Dancer.jpg
Architecture et paysages:

8244.jpgBoston Public Library, 1895

8180.jpg
Partie de canot (1889)

Portraits d'hommes et de femmes:

8285.jpgle docteur Pozzi dans son intérieur, date inconnue

8358.jpg
Lady Agnew, 1893

avec, cependant, une sensualité visible aussi quand il représente des modèles masculins qui laisse supposer une bisexualité dont l'un de ses premiers clients, Jacques-Emile Blanche semble faire l'aveu à demi-mots lorsqu'il déclara après la mort de Sargent que sa vie sexuelle de « était notoirement scandaleuse à Paris et à Venise, Il était un obsédé sexuel. »
Nous restent, en tout cas, quelques oeuvres qui laissent peu de doutes, comme, par exemple:


8520.jpgEtude d'un jeune homme, date inconnue

Nude_Study_of_Thomas_E_McKeller-1917-1920.jpgEtude de nu: Thomas E. Keller,  vers 1917/1920

Tommies-Bathing-1918.jpgTommies après la baignade, 1918

Quelques aquarelles et tableaux illustrent d'ailleurs la Première Guerre mondiale,comme, par exemple cette vue des rues d'Arras, en 1918:

A_Street_in_Arras.jpg

Enfin, on lui doit aussi de nombreuses oeuvres représentant Venise:


perm10h.jpg
Une rue à Venise, vers 1880/82

John-Singer-Sargent---La-Salute-2.jpgEglise de la Salute, date inconnue
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H
<br /> J'apprécie beaucoup ce peintre, je le connaissais surtout en tant que portraitiste, et je le situerai dans ce registre, entre Carolus Durand et Boldini.<br /> Carolus Durand est injustement oublié, ses portraits sont d'une très grande délicatesse et sensibilité.<br /> J'ignorais le "penchant" de Sargent et j'avoue que les échantillons que tu proposes sont des plus séduisants, j'explorerai cette voie ;-p<br /> Que ne t'intéresses tu à Debat-Ponsan ? je suis sûr que tu en parlerais très bien.<br /> <br /> <br />
Répondre
J
<br /> Carolus Duran fut d'ailleurs un des élèves de Sargent.<br /> Debat-Ponson, tiens, voila un nom qui m'était inconnu ... mais je vois effectivement ses thèmes d'inspirations en regardant les images que m'en donne google. Je ne sais si je saurais en parler<br /> cependant.<br /> <br /> <br />
S
<br /> <br /> Encore une lacune de comblée car peintre strictement inconnu pour moi. Belle découverte car beaux portraits. D'un autre côté je viens de rechercher un peu d'info et me rends compte<br /> qu'il est présent uniquement dans les galeries américaines et anglaises. <br /> Kiss<br /> SAGAMORE<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre