Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Du 17 au 23 mai 1909

31 Mai 2009 Publié dans #Les année 1909 et 1910

Actualité exclusivement franco-française, cette semaine:

- si la grève des PTT prend un tour violent (fils télégraphiques coupés, incendies de boites aux lettres, heurts avec les forces de l'ordre parmi lesquels on relève 31 blessés ...), l'appel à la grève générale inter-professionnelle lancée par le CGT est néanmoins un échec qui conduit à la levée de la grève.

- Corruption au sein de l'armée: le capitaine Henri Marix, rapporteur près le 1er conseil de guerre de la capitale et son complice, un certain Sérès, homme d'affaires et frère du coureur cycliste Georges Sérès, se vantaient, moyennant finances, de pouvoir, tant au niveau militaire qu'au niveau judiciaire, intervenir en faveur des intéressés grâce à leurs relations.
C'est ainsi que, par exemple, par l'intermédiaire du coureur cycliste, Paul-Albert Ruinart, 29 ans, lié à Georges Sérès, Emile Friol, Lucien Petit-Breton et Gabriel Poulain, ont pu obtenir, les deux premiers, un sursis de 28 jours ce qui avait permis à Petit-Breton de pouvoir participer et remporter le Tour de France 1908 et le troisième d'être exempté en raison de la nationalité anglaise de son paternel.
Cependant, leur réussite fut moins heureuse dans le domaine judiciaire: une des victimes s'est plainte des deux escrocs au député Gentil, lequel a averti un certain Tissier, directeur des affaires criminelles et des grâces au ministère de la justice.

- l'armée n'est d'ailleurs guère à l'honneur, cette semaine, car l'on apprend que le lancement du cuirassé Danton à lamentablement échoué à cause du manque de déclivité de la cale !!!

- le célèbre historien Ernest Lavisse a été nommé membre de l'Académie Royale des Sciences du Danemark.

- enfin, pour l'anecdote, qui rejoint d'ailleurs le local rémois, on proteste vigoureusement contre l'annonce d'une course de taureaux à l'espagnole organisée pour la Pentecôte à Tinqueux, village de l'actuelle agglomération de Reims. Le Petit Journal en appelle au respect de la loi Grammont (1850), loi qui condamne « les personnes ayant fait subir publiquement des mauvais traitements aux animaux »
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article