Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Du 31 juillet au 06 août 1909

9 Août 2009 Publié dans #Les année 1909 et 1910

France :

 Le tsar de Russie est en visite officielle à Cherbourg.

Sa visite est l’occasion, pour le Petit-Journal, de revenir sur la tenue des combattants français.

« On a constaté, en Mandchourie, le danger créé par l’emploi des couleurs éclatantes et des ornements voyants. A ce point de vue, les Russes sont plus avancés que nous qui, malgré tout, persistons à distribuer à nos troupes des pantalons, képis et épaulettes rouges, ce qui occasionnera fatalement des pertes énormes, sinon des malheurs irréparables dans une prochaine guerre ».

 

Cette même semaine, l’actualité militaire tient d’ailleurs le haut du pavé chez nous :

- Le plus gros sous-marin du monde, l’Archimède, 63m40, 7m de largeur, 700 tonneaux, équipé de 7 tubes lance-torpilles est mis à flot par la France

- Le général Laffon de Ladébat, né en 1849 à Toulouse, est nommé chef d’état-major général en remplacement du général Jean Brun, devenu ministre. C’est l’amiral d’Arbel qui a été nommé chef d’état-major de la marine en remplacement de l’amiral Aubert.

 

Tour de France :

La 13ème étape, Caen-Paris, dernière étape du tour, est remportée par Jean Alavoine ; comme traditionnellement, la course a été neutralisée à partir de Ville-d’Avray et l’arrivée s’est effectuée au Parc-des-Princes.


François Faber, le Luxembourgeois, est déclaré vainqueur de cette édition 1909. Il est le premier étranger à remporter cette épreuve.

Engagé volontaire dans la Légion étrangère en 1914, il est tué à l'ennemi à Carency (Pas-de-Calais) en 1915.

 

Mexique :

Un tremblement de terre ravage l’Etat du Guerrero ; Acapulco est particulièrement touchée (la moitié de la ville, environ 6000 habitations sont détruites).

 

Insolite :

Aux Etats-Unis, Mary Snow, de Hartford, Connecticut, lègue 50 000 francs à ses deux chiens et seulement 10 000 à son mari.

 

Potins de la commère :

Mme Dallemagne, dite Addey qui fut entre 1892 et 1902 la maîtresse de l’ancien ministre des finances Pierre Merlou,

vient de tirer sur Marie Emilie Bergé de deux coups de révolver, blessant assez grièvement la personne qui l’accompagnait. Elle reprochait à ladite Bergé de lui avoir « volé » son amant.

Il faut dire qu’Addey n’en est pas à son premier esclandre ; déjà le 26 novembre 1906, c’est sur Merlou lui-même qu’elle tira. A l’époque, le jury l’avait acquittée.

Pour rendre l’affaire plus croustillante encore, il faut savoir que Merlou est marié et père de deux enfants.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article