Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Edvige vous veut du bien

12 Juillet 2008 Publié dans #C'est juste mon avis

Edvige (exploitation documentaire et valorisation de l’information générale) , c'est le nom du nouveau fichier de renseignement de la police ou, plus exactement de la direction centrale de la sécurité publique destiné au fichage d'une grande partie de la population, et gageons, d'abord et avant tout des fonctionnaires.

En effet, il prévoit, outre la possibilité d'enregistrer des données personnelles sur l'orientation sexuelle et l'état de santé d'un individu, mais aussi ses activités politiques, syndicales, religieuses, et celà dès l'âge de 13 ans en l'absence même de tout délit, que les services de police exécutent les enquêtes administratives qui leur sont confiées «pour déterminer si le comportement des personnes physiques ou morales intéressées est compatible avec l'exercice des fonctions ou des missions envisagées», formulation assez vague et menaçante pour penser que l'on puisse s'en servir pour ficher les fonctionnaires et écarter, par exemple, les homos de certains emplois de l'administration à l'avenir: enseignants ...)

Seront fichés: coordonnées, particularités physiques, photographies, déplacements et comportement , numéros de téléphone et adresses électroniques, informations fiscales et patrimoniales, immatriculation des véhicules, antécédents judiciaires et données relatives à l’environnement de la personne ...

Cette manie du fichage qui n'est pas sans rappeler les fichiers que l'on tenait à jour chargés de recenser les personnes suspectées d'être dangereuses et à arrêter préventivement en cas de guerre, par exemple, institue une sorte de culpabilité a priori, mettant à mal la présomption d'innocence et faisant de tout Français impliqué, à quelque titre que ce soit, dans la vie publique, fusse comme simple bénévole d'une association, un coupable potentiel à surveiller.

Citoyens, citoyennes, l'heure est grave. Ce fichier, s'il perdure, est une grave atteinte à la liberté des individus, et ces fichiers, on ne sait jamais dans quelles mains ils peuvent tomber ni quel usage pervers il peut en être fait; l'exploitation de fichiers établis sous la IIIè République pendant l'Occupation est là pour nous le rappeler, au cas où nous l'aurions oublié, d'autant plus que, de toute façon, une fois constitué, ce fichier ne pourra que tenter le pouvoir pour s'en servir à des fins personnelles et pas forcément démocratiques (favoriser la carrière de tel ou tel, freiner celle de tel autre au vu de ses orientations politiques, syndicales, sexuelles ...). C'est un fichier des RG puissance 10 que l'on tente de nous mettre en place; il faut y faire massivement obstacle, par tous les moyens.

Enfin, chose encore plus inquiétante en matière de fichage, en Italie, Berlusconi a décidé de faire ficher les empreintes digitales des Roms, adultes comme enfants; cette mesure est sortie tout droit de l'exprit de ministre de l'intérieur, Roberto Maroni, un membre de la Ligue du Nord dont le président est le fameux Umberto Bossi.
Le parlement européen vient de condamner fermement cette initiative; aura-t-elle les couilles pour le faire avec l'Edvige sarkosienne ?

Ici, le lien pour signer la pétition en ligne contre Edvige:

http://nonaedvige.ras.eu.org/petitions/



Ici, le lien vers l'avis de la CNIL sur ce même fichier, pour achever de convaincre ceux qui croiraient à de la parano:

http://www.cnil.fr/index.php?id=2488&news[uid]=569&cHash=2e101fe0ec

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Ton commentaire est très clair. Plutôt que d'en écrire un autre, j'invite mes lecteurs à venir lire le tien. Merci. Je suis très en colère.
Répondre
C
Dis-moi Jérem, ça ressemble aux fichiers sous Vichy, non ? C'est grave, très grave. Je diffuse très, très largement.
Répondre
C
J'ai signé la pétition et je te remercie Jérem de ton texte éclairé. J'ai transmis la pétition à mes contacts et amis en espérant que la chaleur estivale n'empêchera pas l'esprit critique d'être en émoi. Je suis très en colère contre la faute très grave des Français commise en élisant Napoléon le nabot. Faute historique majeure. Bonapartiste à souhait, cet homme est un danger pour la France. Je pense que ce quinquennat finira mal, très mal. Je n'écrirai pas comment, ici, nous avons imaginé la manière dont il pourrait terminer, ce que beaucoup pensent d'ailleurs. Pour l'heure, combattons et proposons. Je te remercie, Jérem de ton commentaire sur le sale type qui nous gouverne, sur mon blog,  il m'a beaucoup touché. Beaucoup de commentaires sur ce billet sont émouvants, d'ailleurs. Je t'embrasse. Chris-T
Répondre