Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ca chauffe en fin d'année

25 Juin 2009 Publié dans #L'actu du Moi !

Si heureusement les choses se passent mieux avec mes autres classes, il n'en est pas de même en cette fin d'année avec la seule classe de quatrième que j'avais.

Pénibles toute l'année, toute l'année à la limite de l'insolence, avec des parents d'élèves plus ou moins agressifs et accusateurs, comme au conseil de classe où un connard de représentant de parent qui n'a même pas pris soin de vérifier m'accusa de ne pas avoir fait de géographie durant l'année, les limites ont été largement franchies mardi et ce matin.
Mardi, confronté à un refus total de sortir livres et cahiers, j'ai dû faire intervenir la principale, une fois n'est pas coutume, pour pouvoir terminer mon programme, tout en passant une heure à subir des propos d'une insolence particulière, et, ce matin, je n'avais même pas encore mis le pied dans la salle qu'ils balançaient les chaises en travers.

Du coup, j'ai piqué un coup de sang, les ai viré de cours et me suis engueulé devant eux avec le CPE qui ne voulait absolument pas que je les renvoie.
Je lui ai clairement indiqué que j'usais de mon droit de retrait, que je n'étais pas payé pour subir continuellement leurs caprices et leurs insolences, que le vase avait largement débordé et que s'il persistait à vouloir me les refiler, j'allais foncer chez mon médecin demander de l'arrêt, que le collège se démerderait pour la surveillance et la correction du brevet sans moi.
De force forcé, l'administration a donc bien été obligée de les prendre en charge, après une tentative timide de la principale ("si je les reprends, je crois que je vais finir par en baffer un " ! du coup, elle s'est vite éclipsée).

Heureusement, c'était la dernière fois que je les voyais, mais, je les ai prévenu, si j'en retrouve, n'en serait-ce qu'un en troisième, il va souffrir le martyr parce que je ne lui laisserai pas le moindre espace de liberté pour foutre le bordel.

Heureusement aussi, mes sixièmes, comme mes troisièmes sont beaucoup plus cools:
- dans l'une E., G. et T. m'ont gratifié d'une petite farce bien aimable: à la dernière phrase, ils se sont tous les trois retournés, de sorte que je l'ai dictée à leur dos, pour m'exhiber ensuite chacun leur cahier avec un grand Merci Monsieur Jerem pour cette année !!! et une bonne moitié de classe a absolument voulu que je paraphe leur cahier d'histoire de mon autographe, tout ceci dans la bonne ambiance et la bonne humeur
- dans l'autre ceux qui souhaitaient réviser csétaient mis devant, tandis que les autres s'étaient mis dans le fond pour faire un baccalauréat en ne faisant pratiquement pas de bruit.

Mais ça n'est que l'iceberg de ce qui se passe à l'intérieur du collège où l'on ne compte plus les dégradations diverses et variées en une semaine, dont, dans une salle, une tentative pour mettre hors service le videoprojecteur accroché au plafond ou le saccage en règle du distributeur à savon dans les wc.
Et comme personne ne semble décidé à chercher les coupables ...

Il serait peut-être temps que là, comme ailleurs dans les banlieues, des mesures énergiques soient prises.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
aLLEZ COURAGE. La fin de l'année est la. En tout cas, j'aime te lire. C'est déjà ça...
Répondre