Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sarkozy dépasse les bornes

6 Avril 2007 , Rédigé par Moi Publié dans #L'actu du Moi !

Dans une interview donnée à Philosophie Magazine, Sarkozy fleurte avec les thèses eugénistes qui ont tout simplement, en d'autres temps, conduit au nazisme.

Non seulement il prétend découvrir les pédophiles génétiquement dès la naissance, mais, en plus, il s'en prend aux jeunes qui se suicident, accusés, là aussi, d'avoir une tare génétique: "Il y a 1.200 ou 1.300 jeunes qui se suicident en France chaque année, ce n'est pas parce que leurs parents s'en sont mal occupés ! Mais parce que, génétiquement, ils avaient une fragilité, une douleur préalable"

Je trouve ces propos inacceptables; une insulte faites aux familles dont l'un des membres s'est suicidé et j'attends des excuses publiques de Sarkozy.

Les fumeurs ne sont pas en reste: s'ils chopent des cancers, c'est pareil, c'est génétique: "Prenez les fumeurs : certains développent un cancer, d'autres non. Les premiers ont une faiblesse physiologique héréditaire. Les circonstances ne font pas tout, la part de l'inné est immense."

François Bayrou s'est élevé avec force, et avec raison, contre ces propos. "C'est un propos très grave, ça voudrait dire qu'on n'a aucune chance, que son destin est joué à l'avance. Je ne crois pas qu'il y ait un médecin, un psychiatre en France qui puisse entendre ces propos sans frémir", il poursuit en ajoutant que c'est "un dérapage très lourd de conséquences" et que "Ce sont des propos qui ne sont plus des propos humanistes, c'est glaçant".

"Dire que les adolescents qui se suicident le font parce qu'ils sont nés comme ça, c'est quelque chose qui nous détournerait de notre travail de prévention, de soins", a-t-il ajouté.

"Si on voulait pousser, ce sont des propos comme on n'en a pas tenus en Europe depuis très longtemps".

Sarko est un homme dangereux, très dangereux; il faut absolument lui barrer la route.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Je m'interroge, Antinoüs, je m'interroge ! Apparemment, oui!
Répondre
A
Je m’interroge : il n’y a que toi et moi que ça choque ?
Répondre