Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Premières réflexions

6 Mai 2007 , Rédigé par Moi Publié dans #L'actu du Moi !

Ségolène Royal a perdu.

Cette défaite, c'est d'abord celle des militants socialistes, qui, en dépit des avertissements qui leur ont été adressés, ont choisi d'en faire leur candidate sur la foi de sondages qui la donnaient gagnante, sans en voir les lacunes. C'est la deuxième fois que les militants socialistes se trompent lourdement, après le TCE; il y a de quoi s'interroger sur leur incapacité à être en phase avec le pays réel.

C'est aussi la défaite de ceux qui, mordicus, ont voulu, en dépit de tous les sondages qui la donnaient perdante contre Sarkozy, dès avant le premier tour, voter pour elle sans voir qu'ils assuraient l'élection certaine de Sarkozy et ont refusé de faire un vote stratégique en faveur de Bayrou pour barrer la route au sarkozisme. Ils portent, ce soir, une lourde responsabilité.

Mais, ce soir, c'est aussi la victoire d'un néo-pétanisme qui, sous prétexte d'aborder sans tabou tous les sujets, a fleurté avec le tchatchérisme, l'extrêmisme et le communautarisme et la mort des idées pour lesquelles se sont battus les Résistants: protection de plus pauvres, une économie au service de tous, une solidarité nationale accrue.

Economiquement, le programme de Sarkozy vise à fragiliser les plus pauvres en leur imposant plus de taxes (la TVA à 25%, par exemple), en bloquant leurs salaires (travaillez plus si vous voulez gagner plus), en imposant un nouveau contrat de travail où la précarité deviendra la règle générale.

Il vise aussi à favoriser les plus riches en allégeant leur impôt sur le revenu, leur ISF et en les exonérant de droits de sucession, d'où la foule de people égoïstes qui s'est pressée autour de lui, parfois de façon particulièrement indécente comme Gilbert Montagné ou Johnny Hallyday qui, bien que résidant en Suisse, s'est mêlé de la campagne d'un pays où il ne réside plus.

Il vise, comme Margarett Tchatcher, à se rapprocher des Etats-Unis auxquels, ce soir, il a adressé, fait inhabituel dans notre République, un clin d'oeil vibrant. On entend parler de ministres de gauche dans le prochain gouvernement. Il y a quelques jours, Allègre a rencontré Fillon. Quand on sait les positions d'Allégre sur le réchauffement de la planète, il y a de quoi s'inquièter s'il devient ministre de l'environnement de Sarkozy.

Il vise à instaurer le communautarisme à tous les niveaux: en refusant le mariage gay pour inventer un autre type d'union, il en fait des Français à part, n'appartenant pas tout à fait à la communauté nationale; en instituant la discrimination positive, au lieu de l'aide égale à tous les Français quels qu'ils soient, il stigmatise une communauté à la vindicte nationale, nos concitoyens d'origine arabo-musulmane, qui vont être encore plus haïs par les Français en raison de ce statut particulier.

Il remplace l'idéal de l'individu libre républicain qui se développe pour et par son appartenance à la société politique républicaine, par celui de l'individu qui n'existe que par sa communauté d'appartenance.

 "C'est sur cette stratégie du désordre, tant social qu'intellectuel, qu'il bâtit sa politique d'ordre. Malheur à lui - ou malheur à nous, démocrates de peu de foi ? Car il faudrait avoir la mémoire bien courte pour ne pas trembler devant cette irrationalité stratégique. Si le vocabulaire politique ne veut plus rien dire aujourd'hui, alors, quel sens la démocratie pourrait-elle encore préserver demain ?" (Eric Fassin).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
DSK se pose en successeur, c'est normal après un tel échec; elle a caracolé en tête des sondages pendant des mois, pour finalement dilapider tout ce capital sympathie. Si c'est pas un désastre, çà? <br />  
Répondre
L
N'était ce pas prevu sa perte et avec quelle gravite..????du coup je trouve qu'elle a largement remonter son score...grace justement à son débat ....et faire comme DSK est une preuve de non tenue correcte " exigée "..en pareil moment.. cela se nomme jouer du jospin...
Répondre
J
Elle a été portée au second tour, non par un vote d'adhésion, mais, faute de mieux, par ceux qui ne voulaient pas d'un 21 avril 2002; c'est uniquement cela qui a assuré sa qualification, pas son mérite personnel.<br /> Il aura fallu attendre le débat avec Sarkozy pour qu'elle devienne enfin ce que l'on a attendu d'elle en vain durant toute la campagne.<br /> je pense qu'elle porte une lourde responsabilité dans la défaite de la gauche, surtout quand on pense qu'elle était donnée gagnante et favorite au départ. Elle a épuisé tout ce capital pour finalement perdre.
Répondre
L
Pas du tout d\\\'accord sur ta finalité mais tu t\\\'en doutes...Je ne suis pas segomaniaque mais je pense qu\\\'il ne faut pas lui lancer la pierre elle a largement remonter le PS apres l\\\'avoir trouvé absent au second tour...c\\\'est un ex socialo qui te le dit en plus...lol
Répondre