Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Avril 1910

10 Mai 2010 Publié dans #Les année 1909 et 1910

DU 03 au 09 avril 1910

Sorti des inscrits marseillais qui sont en grève et où cela prend un tour violent et des boueux parisiens dont la grève semble plus pacifique, on ne peut pas dire que l'actualité soit très riche cette semaine, même si un début d'insurrection a éclaté en Albanie, à Prichtina, si les Communes ont commencé à voter un certain nombre de réformes pour limiter les pouvoirs des Lords, notamment en matière financière, si René Doumic a été reçu à l'Académie, si le sous-marin Ventôse a réussi l'exploit de descendre à 35 mètres de profondeur et à y rester pendant 24 minutes et si un certain David Kinet établit un record de durée de vol avec passager en 2h20 minutes.
En fait, la seule chose qui montre le traumatisme qu'a pu être la Grande Inondation de 1910, c'est qu'un peu partout, on est encore mobilisé pour apporter des secours aux sinistrés: c'est ainsi que de grand peintres et sculpteurs français, comme par exemple Bonnat, St-Marceaux, Monet, ... ont décidé de mettre en jeu certaines de leurs œuvres pour une tombola (1000 billets de 100 francs distribués) à leur profit.

 

Du 10 au 16 avril 1910


Un cyclone s'est abattu cette semaine sur Chalons/Marne (actuelle Chalons-en-Champagne), accompagné d'un violent orage de grêle; il a causé de nombreux dégâts, y compris parmi les hangars du terrain d'aviation, et trois morts.


Peut-être même, par quelque inspiration, a-t-il incité à la dissolution de la Chambre espagnole, au décès de François Thévenet, ministre de la justice de février 1889 à mars 1890 dans l'un des cabinets dirigés par Pierre Tirard, au lancement du cuirassé Vergniaud, dernier de la classe Danton, ou encore à la querelle qui a failli opposer en duel Max Linder au prince Pignatelli d'Aragon, sans doute un parent des Pignatelli dont un de mes ancêtres fut domestique au XVIIIème siècle.
Toujours est-il que Linder, encore peu connu, se disputa avec le prince sur un point d'escrime appliquée. Linder ayant proposé d'en faire la démonstration en brettant avec lui, le prince aurait répondu par une phrase insolente, expliquant qu'il ne voulait point se battre contre un homme qu'il était sûr de tuer, tellement sa supériorité ne pouvait être contestée. Linder, riposta par des propos injurieux, et on en fût venu au duel -mais au pistolet, cette fois - si les témoins choisis n'avaient apaisé les choses par une déclaration commune démentant le caractère insolent de la réponse du prince et la riposte injurieuse de Linder.


Enfin, ce cyclone a peut-être aussi activé le flair de la police qui vient sans doute de mettre la main sur les assassins du jeune étudiant homosexuel Paul Barreau.
Suite à une tentative de cambriolage raté chez un certain V., avenue Niel, qui se solda par une tentative d'étranglement de sa nièce, seule présente au domicile à ce moment-là, la police s'intéresse à un jeune voyageur de commerce de 22 ans, Charles Gérard, ancien employé de Monsieur V., demeurant Cours de Vincennes.
En effet, la police avait remarqué à quel point le cambrioleur semblait connaître les lieux.
Or, assurant la filature dudit Gérard, on découvrit ses relations avec des malfaiteurs avérés, presque tous de "moeurs spéciales" et, parmi eux, un certain Gaston Sère, 18 ans, dactylographe au ministère de la guerre, correspondant au signalement du suspect décrit par la victime et demeurant rue Vaugirard.
Interrogé, il avoua sa responsabilité et l'aide que Gérard lui avait apporté. Mais la police ne s'en tient pas là, car l'on se souvint qu'on avait trouvé chez Barreau l'adresse de Sères, prouvant qu'ils se connaissaient.
Voila de quoi relancer l'enquête; affaire à suivre donc ...


Du 17 au 23 avril 1910

Cette semaine est d'abord marquée par l'annonce du décès de Mark Twain, de son vrai nom, Samuel Langhorne Clemens, né dans le Missouri en 1835 que l'on ne présente plus tellement il est resté populaire aujourd'hui, même si l'on ne retient souvent de lui que ses écrits humoristiques en oubliant la dimension plus grave des Aventures d'Huckleburry Finn ou encore des ouvrages sur Jeanne d'Arc ou sur la question de savoir si Dieu est immoral.
Son pseudonyme lui vint de son expérience de pilote de bateaux à vapeurs sur le Mississippi; il fait référence à l'une des mesures de profondeur du fleuve.

On ne sait si c'est la mort de Twain qui a, à nouveau, dérangé l'esprit de cet homme, mais le fou que l'on avait déjà vu se déshabiller entièrement au Palais de justice de Paris a récidivé, à moins que cela n'ait été provoqué par l'annonce de la mort, en plein meeting, de Félix Viallet, le maire de Grenoble.


Concernant l'étudiant homosexuel Paul Barreau, peu de nouvelles cette semaine; on sait juste que huit lettres auraient été retrouvées sur Charles Gérard, prouvant ses liens avec l'étudiant.


Enfin, pour terminer le tour d'horizon, mentionnons la présence à Paris de l'ancien président américain Théodore Roosevelt qui semble être la coqueluche des cocardiers français pour lesquels il semble un modèle de courage, de virilité et de volonté tenace et déterminée, l'arrestation d'un ex-caporal, Deschamps, qui avait volé une mitrailleuse à la caserne Chanzy, à Châlons-sur-Marne, dans la nuit du 27 au 28 août 1909 et l'ouverture de l'exposition universelle de Bruxelles.

Du 24 au 29 avril 1910
On votait, le 24 avril, pour le premier tour des législatives en France, avec 597 sièges à pourvoir.
Les résultats évoquent, pour l'instant, une grande stabilité du corps électoral parmi les sièges pourvus à l'issue de ce tour:
- Conservateurs: 59 sièges (-3)
- Nationalistes: 13 (+1)
- Progressistes: 39 (-1)
- Républicains de gauche: 65 (+8)
- Radicaux et radicaux-socialistes: 143 (-2)
- Socialistes indépendants: 9
- Socialistes unifiés: 28 (+3)

Dans la Marne, ont été élu ou réélus:

- circonscription de Reims 1 : Adrien Lannes de Montebello, républicain, déjà député de 1896 à 1906; il bat Adrien Pozzi, député sortant et ancien maire de Reims
- circonscription de Reims 3: réélection du député sortant, Gustave Haguenin, radical-socialiste
- circonscription de Vitry-le-François: élection d'Ernest Haudos, radical-socialiste
- circonscription de Chalons: réélection du député sortant, Félix Guillaume Drelon, radical
- circonscription de Ste-Menehould (prononcer Menou): élection d'Alfred Margaine, radical (il fut un des 80 qui refusèrent les pleins pouvoirs à Pétain en 1940).

On ne sait si ces sont des premiers résultats qui en sont la cause, mais toujours est-il que cette semaine voit le décès du grand écrivain norvégien, Bjoernsterne-Bjornson à Paris et celle d'Henri Bardoux, ancien avocat qui se rendit célèbre lors de procès tels que celui de Sarah Bernhardt contre la Comédie française, celui du testament de Mlle Rachel, ou celui de Ferdinand de Lesseps.


Tout cela ne semble pourtant pas avoir troublé la conscience de Paulham qui réalise un vol entre Londres et Manchester, lui permettant d'empocher, au passage, la somme de 250 000 francs offerte par le Daily Mail à qui réaliserait cet exploit, ni celle des Albanais qui, suite à une erreur de manoeuvre de l'armée ottomane, ont réussi à occuper le défilé de Katchanik qui commande le chemin de fer reliant Uskub à Mitrovitza.


Enfin, l'enquête sur le meurtre de Barreau se poursuit: contrairement à ce que l'on pensait, Sère et Gérard ne se connaissaient pas encore au moment du crime et seul Sère était en relation avec Barreau.

Du 30 avril au 06 mai 1910

Soldes, soldes ! qui veut le pied d'Elisa Vandamme que l'on vient de retrouver; profitez vite, bientôt il n'y en aura plus car l'on tient enfin l'assassin, un certain Paul-Charles Ferdinand, né dans le 19ème, à Paris, le 18 janvier 1882, dit Antoine Vincenzini, corse.
Agé de 28 ans, il avait été précédemment condamné à 5 ans de bagne pour vol avec effraction de 70 000 francs en 1902. Il a été confondu après perquisition de son appartement, 40 rue des Marais où les enquêteurs ont trouvé, dans un tiroir, la clé de la chambre d'Elisa.
C'est bête, mais alors découper le cadavre, en jeter des morceaux partout (le restant semble être, d'après les dires de l'accusé dans le canal st-Martin) et oublier de jeter la clé avec !
D'après ses premières déclarations, il aurait été pris d'hallucination et aurait étranglé Elisa par mégarde, avant d'avancer une autre explication très farfelue: une histoire d'étouffement que la jeune femme aurait eu.

A l'Opéra-Comique, par contre, c'est en coulisse que le drame a failli se jouer: mais qui a donc voulu empoisonner Marguerite Carré en mélangeant du sublimé au porto de la jeune femme ?


Enfin, en Albanie, les rebelles ont dû abandonner le défilé occupé la semaine précédente, tandis qu'au Royaume-Uni, on s'inquiète soudainement de la santé du roi Edouard VII.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
<br /> <br /> Merci pour tout ce travail de recherche, de résumé, et du rapprochement que vous avez su faire avec l'actualité 2010 !  Je vous ai lu car je suis intéressée par tous les faits divers Paris<br /> 1909-1910 pour éclaircir un souvenir d'ancien.   G.<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
S
<br /> <br /> Finalemenr rien de tellement nouveau sous le soleil...<br /> <br /> <br /> Les hommes sont toujours aussi dingues de nos jours et rien ne va dans le bon sens :)<br /> <br /> <br /> J'aime toujours autant tes nouvelles "fraiches" d'il y a centt ans<br /> <br /> <br /> Bisous Jerem',Sébastien<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre