Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour une fois que je parle de foot

21 Juin 2010 Publié dans #C'est juste mon avis

6a00d83451df6269e2011570cc954a970b-500wi.jpg


Il est extrêmement rare que je parle de foot, et pour cause, c'est un "sport" pour lequel je n'ai absolument aucune passion; mais là, avec tout ce qui se passe autour d'elle, pour une fois, s'y intéresser, c'est comme regarder le film comique de l'année.
Entre les hôtels somptueux, le soutien indéfectible de Bachelot à des types qui s'envoient en l'air avec des prostituées mineures - moi qui croyait qu'elle militait pour le droit des femmes à ne plus êtres ni putes, ni soumises - , les caprices d'enfants gâtés et prétentieux des deux racailles ? voyous ? sauvageons ? Anelka et Ribéry, l'attitude des deux mêmes envers Gourcuff (en photo) qu'ils ont placardisé -sans doute à cause des soupçons d'homophilie ou d'homosexualité qui plânent sur celui-ci depuis qu'il a été chouchou d'un numéro de Têtu et a posé dans Sport et Style sous l'objectif de Bruce Weber, connu par ailleurs pour ses clichés homoérotiques -, je ne sais qui du staff qui cherche les affreux traîtres qui ont les dénoncés  - comme si c'était plus grave que ce qui se passe à l'intérieur de l'équipe -, une équipe qui a carrément refusé de s'entraîner ! on se marre !
Roselyne ferait mieux d'ordonner à toute cette clique de rentrer illico en France, tant pis pour le dernier match, parce que l'image de la France donnée à l'étranger par cette équipe est absolument désastreuse - et je ne parle pas de sport mais bien de comportement moral -.
Manquerait plus que l'on apprenne que la composition de l'équipe avait été décidée par l'Elysée, mdrr ! tellement cette équipe est à l'image de Notre Leader Maximots.

J'espère en tout cas ne plus jamais revoir Anelka, Ribéry et leurs affidés en équipe de France; qu'ils retournent à la médiocrité dont ils n'auraient jamais dû sortir ces types qui confondent équipe de France et cité du 93.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article