Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Quand Ingres préfigurait les lecteurs du Monde

17 Juin 2010 Publié dans #C'est juste mon avis

presse_bertin.jpg

A chaque fois qu'il m'arrive, d'aventure, de lire les commentaires laissés par certains lecteurs du Monde en ligne, je ne puis qu'être effaré par l'expression presque banale d'un conservatisme étroit et ringard qui leur semble être comme naturels et les imaginer en pensée sous les traits du célèbre patron de presse Louis-François Bertin tel qu'Ingres l'a représenté pour l'immortalité, tant ils respirent le bourgeois arrivé, satisfait de son sort et pourfendeur du "sale" peuple qui empêche toujours les choses de tourner en rond et menace l'ordre social.
Libéral économiquement, conservateur socialement, discrètement homophobe à l'occasion, ce lecteur-là est convaincu que le monde est régi par un ordre immuable fixé par quelque Etre Suprême dont il serait malséant de remettre en cause les décrets providentiels, semble bien avoir arrêté son pendule idéologique au début des années 80 et ne savoir prôner que la révolution conservatrice dont Reagan et Thatcher leur ont laissé la nostalgie.
Par certains aspects, je les trouve même plus inquiétants que les lecteurs-commentateurs du Figaro: ceux du Figaro sont surtout confits de leur bêtise, ceux du Monde sont parfaitement convaincus d'être les élites éclairées et les lumières du monde nouveau et comment ne le seraient-ils pas puisqu'ils peuplent actuellement les allées du pouvoir et qu'ils ont créé un monstre idéologique à leur image qui s'appelle le sarkozisme.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article