Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Septembre 1910

10 Octobre 2010 Publié dans #Les année 1909 et 1910

Du 04 au 10 septembre 1910

La chasse aux Romanichels était déjà d'actualité puisque l'on apprend que le chef de la Sûreté, accompagné de son sous-chef, de 80 inspecteurs, de nombre de gardiens de la paix, de chiens policiers dont on cite les noms au public - sans doute étaient-ils célèbres à l'époque - et de Bertillon en personne muni de ses célèbres fiches - ont procédé à "une rafle monstre de Romanichels, une centaine d'arrestations aux portes de Paris" comme le titre le Petit Journal qui semble visiblement s'en réjouir, l'article dénonçant ces hordes qui se sont installées aux Portes Bagnolet et de Montreuil où " grouillent tout un monde suspect vivant principalement de rapines" et ces "femmes romanichels (qui) se rendaient le matin à Paris pour y commettre des méfaits de toutes sortes " (100 ans plus tard, le ministre de l'intérieur n'a pas trouvé d'excuses plus plausibles ... pauvreté des cerveaux politiques ...).
Pendant ce temps, on dirait que les aviateurs ont envie de prendre de la hauteur: Chavez (rien à voir avec Hugo), bat atteint l'altitude record de 2620 mètres qu'il enlève à Morane, lequel était monté à 2582 mètres le 03 septembre.

 

Du 11 au 17 septembre 1910

Tandis que l'on signale la présence de cas de choléra en Europe, notamment en Russie, Autriche, Hongrie, Allemagne et Italie, une nouvelle catastrophe ferroviaire vient frapper la France: l'exprès de Cherbourg a déraillé près de Bernay, faisant huit morts et quarante-sept blessés.
Pendant ce temps, on annonce les décès du sculpteur Emmanuel Frémiet, connu pour ses oeuvres animalières (l'éléphant devant le musée d'Orsay, le socle avec chevaux et tortues de la fontaine de Carpeaux ...) et ses réalisations de statues "héroïques" (Jeanne d'Arc, le St-Michel trônant en haut du Mont ...), et celui d'un illustre inconnu en France, Louis Boussenard, un écrivain farouchement nationaliste, anti-allemand et anti-anglais auquel on doit des titres comme "Le tour du monde d'un gamin de Paris", en 1880, mais qui semble d'après ce qu'on lit, très populaire dans la Russie actuelle où presque tous ses romans (40 volumes), sont disponibles en librairie (Ils ont de drôles de lectures les Russes !)

normal_fremiet-pan-et-oursons-orsay.JPG
Pas sûr que la pose adoptée par Frémiet pour son Pan et qui rend compte de la sexualité débridée du dieu ait été particulièrement appréciée par le sieur Boussenard.

 

Du 18 au 24 septembre 1910

Deux pays d'Amérique latine célèbrent le centenaire de leur indépendance cette semaine: le Chili et le Mexique, l'occasion pour le journaliste du Petit Journal de dresser un éloge du Mexique de Porfirio Diaz et de son "excellente" gouvernance due en partie à son ministre des finances d'origine française, José-Yves Limantour. Ainsi nous vante-t-on ses 15 millions d'habitants, ses 25 000 km de voies ferrées, ses 70 000 km de lignes télégraphiques et ses budgets en excédent.
Pendant ce temps l'aviateur Chavez franchit le Simplon en aéroplane, même s'il se casse les deux jambes en atterrissant et l'assassin du baron de Montrond, âgé de 19 ans, et dont il a déjà été parlé dans cette rubrique, a été condamné aux travaux forcés à perpétuité.
Par ailleurs, pour rester dans les faits divers, on apprend que le jeune César Brenguier, 15 ans, a assassiné près de Brignoles, un jeune garçon de 12 ans, au service d'un forain pour lequel il faisait une course, à coups de pierre, de pieds et de poings, pour lui dérober son porte-monnaie qui contenait la somme de 2,50 francs. La mère du jeune assassin, apprenant la nouvelle, a tenté de se suicider.
A noter aussi que le Petit Journal nous explique pourquoi la Turquie et la Roumanie penchent pour la Triplice: la Turquie à cause des affaires de Crète où les grandes puissances occupantes qui lui semblent favorables aux revendications grecques, sont aussi membres de la Triple-Entente, et la Roumanie à cause de la riche Bessarabie qu'elle fut contrainte d'échanger, suite à la guerre russo-turque de 1877, contre la Dobrudza, un territoire sans grande richesse et marécageux, nous dit-on.
Enfin, beaucoup plus futile: Miss Hélène Taft, fille du président, effectuera sa première sortie dans le monde à l'occasion du bal de Noël à la Maison-Blanche.

 

Du 25 septembre au 01 octobre 1910
Tandis que les premières gelées font leur apparition en Auvergne, Madame Briand, mère du Président du Conseil, décède, à l'âge de 74 ans, à Ancenis et le choléra continue sa progression dans une partie de l'Europe, avec 671 morts en une journée signalés à Naples (ça me parait beaucoup ce chiffre, tout de même).
L'aviation a, elle aussi, connu son lot de morts cette semaine, avec notamment les décès de l'aviateur Poillot qui s'est tué près de Chartres, et celui de Chavez qui, finalement, n'a pas survécu à ses blessures.
Pendant ce temps, Alexandre Izvolski qui, jusqu'ici était ministre des affaires étrangères russe, est nommé ambassadeur à Paris, ce qui, en soi, n'est pas forcément une bonne nouvelle, tant l'homme est réputé agité, brouillon et pas forcément compétent - il se fit berner copieusement par l'Autriche-Hongrie dans l'affaire de l'annexion de la Bosnie -.
Enfin, à Berlin, une petite manifestation d'ouvriers du charbon tourne à l'émeute dans le quartier de Moabit, après que celle-ci fût réprimée dans la violence.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article