Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Du 28 août au 3 septembre 1909

28 Août 2009 Publié dans #Les année 1909 et 1910

France :

La Grande Semaine de l’aviation se termine à Reims avec un nouvel exploit d’Henri Farman qui réalise un vol de 180 km en 3h 4 minutes 56 secondes 2/5 ; en fait, il vola plus longtemps, mais l’obscurité empêcha de pouvoir le chronométrer plus avant.

La coupe Gordon-Bennett a été remportée par Glenn Curtiss qui réalise les 20 km en 15 minutes 50.

Le palmarès complet s’établit ainsi :

Grand prix de Champagne et de la Ville de Reims (50 000 francs) : Henri Farman pour son record de distance

Coupe Gordon-Bennett (25 000 francs) : Glenn Curtiss

Prix de vitesse (10 000 francs) : Glenn Curtiss (30 km en 25 minutes, 39 secondes 1/5)

Prix du tour de piste, vitesse, 10 km (7 000 francs) : Louis Blériot (7 minutes 47 secondes 4/5)

Prix des passagers (10 000 francs) : Henri Farman avec deux passagers

Prix de l’altitude (10 000 francs) : Hubert Latham (155 mètres)

Prix des aéronats, vitesse, 50 km (10 000 francs) : dirigeable Colonel-Renard

Prix des mécaniciens (2 000 francs) : Buneau-Varilla

Prix de Petit-Journal (10 000 francs) : Hubert Latham pour l’ensemble de ses performances

Le nouveau généralissime a été désigné :

il s’agit de Charles-Louis Trémeau, né en 1849 dans la Nièvre. Il y remplace le général de Lacroix, atteint par la limite d’âge et est le 6è titulaire du poste après Saussier, Jamont, Brugère, Hagron et de Lacroix.

St-Cyrien, il combattit lors de la guerre franco-allemande de 1870 et participa à toutes les opérations du siège de Paris avant d’entrer à l’école de cavalerie de Saumur dont il sortit premier sur 54 reçus.

Admis à l’Ecole supérieure de la guerre, il s’y distingua par ses brillants résultats, se classant parmi les 5 premiers aux examens de sortie.

Attaché par trois fois au cabinet de ministre de la guerre Campenon puis à celui du ministre Loizillon, il servit divers Etats-majors, enseigna à l’Ecole d’application de cavalerie et fut promu général de brigade en 1899 puis général divisionnaire en 1902.

Au moment d’être nommé généralissime, le général Trémeau occupe les fonctions d’inspecteur d’armée, membre du Conseil supérieur de la guerre, président du comité technique de cavalerie et président de la commission d’étude des armes portatives à petit calibre.

Grèce :

Une sédition militaire, connue sous le nom de Coup de Goudi, provoque la démission du gouvernement et la nomination, par le roi d’un nouveau premier ministre en la personne de Kiriakoulis Mavromichalis.

L’origine du conflit repose dans l’exaspération croissante d’une partie de l’armée contre l’attitude conciliante adoptée vis-à-vis de la Turquie et dans les séquelles humiliantes de la défaite dans la guerre gréco-turque de 1897 qui s’était soldée par l’intervention des grandes puissances en Crète.

Or, le gouvernement Rallis, depuis sa mise en place, n’ayant cessé de vouloir donner des signes de paix à la Turquie et de dénoncer les « révolutionnaires crétois », la « Ligue militaire », une organisation secrète constituée au sein de l’armée, réunit ses troupes dans les casernes de Goudi et proclame l’insurrection.

Inspirés par le modèle des Jeunes-Trucs, les séditieux réclament une réforme profonde de l’armée, que les ministères de la guerre et de la marine soient confiés à des militaires et que les princes royaux, notamment le diadoque Constantin auquel on reproche la défaite de 1897, soient chassés de l’armée.

Pôle Nord :

L’explorateur américain Frederick Cook affirme avoir atteint le Pôle le 21 avril 1908. Contraint à l’hivernage, il n’aurait rejoint sa base que le 18 avril 1909.

Maroc :

Des protestations internationales s’élèvent contre le sort du Rogui.

Il faut dire qu’il est laissé en permanence dans une cage en plein soleil et qu’il est régulièrement torturé.

Anecdote :

A Reims, Louis Jules, 45 ans, encaisseur de l’huissier, Maître Huart, a été tué, délesté de la recette de 19 000 francs qu’il portait et jeté du train sur la ligne entre Epernay et Reims. Il revenait de Rilly-la-Montagne, à 12 km de Reims quand le drame s’est produit.

Quelques jours plus tard, c’est un certain Meyer, qui était aussi son voisin, qui est arrêté.

Nécrologie :

Décès de Jean Dolent, écrivain et critique d’art qui s’était fait le promoteur de Carrière, Rodin, Puvis de Chavannes, Redon, Moreau, Monet et Degas, entre autres.

La semaine prochaine, tout sur l'assassin de Louis Donald Fleurot.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article