Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Galère? Oui, mais non !

17 Août 2007 Publié dans #L'actu du Moi !

La journée du 16 avait tout pour être une journée galère et, elle le fut, en partie (je vous garde le meilleur pour la fin, non mais, un peu de patience, d'abord!):

morice5ym.jpg

1) Un hébergeur qui, sous un prétexte doûteux, fait faux-bond juste la veille, et qui, bien que sur msn en même temps que moi, me prévient par un lâche sms pendant la pose de midi; bref laissons ce petit môssieur à sa connerie, çà vaudra mieux pour lui; si c'est sa seule façon de traduire sa déception après que je lui ai rappelé qu'il n'y aurait pas de nuit agitée parce que je n'étais pas du tout dans cette optique et en mode pause indéfinie, c'est bien minable.
Puis si c'est sa seule façon de m'aimer (le sexe), hé bien, franchement, j'ai échappé au pire.

2) Ce pauvre Lance coincé à Londres et qui, du coup, ne peut pas proposer de solution de rechange pour faire substitut à l'autre imbécile d'hébergeur défaillant; je dis bien pauvre Lance parce que je sais qu'il est "vert" à l'avance de ne pouvoir, du coup, rencontrer deux personnes dont je parlerai plus loin, avec lesquels j'avais rendez-vous et qu'il meurt de croiser aussi, sans parler du comportement de l'hébergeur défaillant qui est une de nos connaissances communes et que, poliment, il qualifie de "pas correct". Bref, c'était pas sa soirée non plus.
Pas grave, "vieux", on aura l'ocas de se revoir une autre fois, peut-être même avec les deux personnes en question, qui sait?
Par contre, ouiiiiiii, je suis "vert" moi aussi de ne pas le voir le 16, car, il avait, m'a-t-il dit, une surprise pour moi, et donc, je vais devoir patienter pour savoir ce que c'est, pffff! Encore un coup des Anglais!

3) Oui, donc, ben il faut bien une solution et comme "prudence est mère de sûreté", me voila, à presque 23h, réservant un billet de train pour revenir le lendemain soir chez moi; reste que des premières classes à plein tarif; tant pis, pas le choix de toute façon.

4) Couché à plus de 11h, levé à 6; pas dormi de la nuit, envahi par une montée incontrôlable de stress qui me laisse au bord de la nausée (Il parait que l'acupuncture fait du bien contre le stress; je retiens cela dans la petite mémoire).

5) Me voici arrivé à Paris, direction le métro; je choisis la ligne 4 pour aller du côté du côté de Châtelet, et ...; trafic interrompu en raison d'un paquet suspect. Bon, c'est tout, entre pendre une autre ligne, ce qui est possible vu le plan, et attendre, je choisis la patience; enfin, au bout de 40 minutes, quand même, je m'apprête à aller prendre une autre ligne quand, soudain, la dadame du microphone dit que le trafic est rétabli. On laisse les pressés s'entasser comme des sardines dans les deux premières rames qui arrivent, et on monte tranquille dans la troisième; je sais pas si les Parisiens ont capté que vu la fréquence des métros, c'est pas la peine de se ruer sur le premier qui arrive.

5) Le soir, de retour à Reims, je me dirige vers l'arrêt de bus habituel et là !!!!!! Arrêt non desservi les 16 et 17 août, reporté à l'angle du Boulevard machin et de la Rue truc; "Scrogneugneux !" me dis-je en mon fort intérieur! et comme si je connais le Boulevard nommé, j'ignore où se trouve la Rue truc en question, pour ne pas me prendre la tête, c'est à pieds, en remontant la Place d'Erlon, la Rue de Vesle et le Cours Langlet que je rejoins le bus qui, au miracle !!! et juste là, à l'arrêt! un petit signe au chauffeur pour qu'il ne redémarre pas, et me voila enfin assis dans le bus vers la maison. C'est fou ce que la centre-ville peut-être désert à 20h, d'ailleurs! Pas de doutes, on est bien la "belle endormie" (bah, de toute façon avec un service régulier de bus qui s'arrête à 21h, aussi, faut pas s'attendre à une vie nocturne trépidante).

Bon, on arrête avec les galères, car, je vous ai gardé le meilleur pour la fin !

St-germain-l-auxerrois.jpg

000-0222.JPG



Hé oui, après avoir flâné du côté du Louvre, visité Saint-Germain-L'Auxerrois, en face de la Colonnade, longé les quais de Seine et rejoint l'Hôtel-de-Ville où je profite de son ombre rafraîchissante (vue l'heure et la queue, pour l'expo Dalida, ben, tant pis; en plus, les gens doivent attendre en plein soleil, beuuuurk!), zappé Maraisland; petit coup de sms et de tel, et le rendez-vous est fixé avec les deux personnes que je devais voir dans la journée, sans compter un coup de tel de Mister Jack,  avec lequel, si je me trouvais à être libre, un rendez-vous est prévu vers 15h (finalement, à 15h, après un coup de tel, il optera pour aller se faire un ciné).
En attendant, je remonte la rue de Rivoli, direction Avenue de l'Opéra pour attendre, devant le Monoprix, l'arrivée de .... hé, hé! je vais faire des jaloux, je le sens .....

Hadrien et Antinoüs !
 

Entre resto japonais (j'ai pas un gros appétit, mais je goûte quand même cette cuisine que je ne connaissais pas; je passe sur les baguettes qu'il me fallut remplacer par une fourchette, hum!); halte café (frappuccino framboise-cassis-thé pour moi), magasins de comics où Antinoüs cherche les albums qui vont complèter sa collection pendant qu'Hadrien et moi regardons les figurines et magasin de Cd/Dvd chez Gibert Joseph à St-Michel (j'en ramène la BO d'Autant en emporte le vent jouée par The National Philharmonic Orchestra sous la direction de Charles Gerhardt; promis Hadrien, je te dirai ce que j'en ai pensé; un peu cher les Claude Bolling pour des ocas, par contre), me voila à passer une après-midi fort sympathique en compagnie de deux personnes sérieuses, charmantes et drôles avec lesquels, on a parlé de tout et de rien, films, séries, passions, vinyles, variétés françaises, Mika, Vitas, boulot 5 minutes avec Antinoüs (faut bien, entre profs quand même), littérature jeunesse (la "classique" et celle que l'on sert aux ados d'aujourdhui, Jacqueline Mirande et compagnie), sans oublier un peu d'écologie (train pendulaire, etc.); du coup, on n'a même pas parlé blogues.
Oups, oui, on a même parlé d'Anne de Bretagne! et vu aussi que les émissions de Maritie et Gilbert Carpentier existaient en DVD, ce que j'ignorais.
Par contre, Antinoüs et moi, incapables de savoir à quelle série appartient le générique auquel nous pensons tous les deux: Hawaï, police d'Etat ou Mannix? Impossible de trancher. La réponse en images, lool:


Mannix: 
ici

Hawaï, police d'Etat: ici

(Bon, c'est quoi ce b....? on ne peut même plus mettre deux videos, grrrrr! çà fait une de trop? Bon, tant pis, faut cliquer sur les liens, pffff! J'vous jure la technologie moderne!)

Tout cela pour nous quitter vers 17h30 passées dans une rame de RER.
Voila, en tout cas, une rencontre qui, je l'espère, ne restera pas unique car j'ai appécié ce premier contact et j'ai passé une très bonne après-midi en leur compagnie.

000-0220.JPG

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Je tourne au ralenti en ce moment et j'arrive bien tard sur ton blog...youps...!! Alors déja mis apart le flop de l'hebergeur.., content que tu ai rencontré les deux zigotos ..., et un peu enervé aussi ..hum!!Mais franchement manger Jap avec des fourchettes cela le fait pas...on se donne un peu de mal que diable pfffffff !!! a lala les mamouths....!!
Répondre
M
HelloBon deja le mec qui donne plus de news et annule sans raison car tu veux rien (a mon avis c bien la raison) c un vrai naze de chez naze mais bon. Le mieux ce soit que ta journée c'est pas trop mal terminée et en plus tu a eu la chance de rencontrer les 2 zigotos lol.Moi j'aimerais bien un autre concours pour qu'un jour on puisse les voir aussi avec mon chéri :).Bizz a toi
Répondre
M
Bon allez je tape ce commentaire pour la troisième fois...Je disais qu'effectivement que quand ça ne va pas rien ne va. (enfin bon tu as eu la chance de rencontrer Hadrien et Antinoüs donc on peut dire que ça compense largement).J'espère que cette journée maudite s'est arrêtée au 16 Août.
Répondre
J
Mdrr, Antinoüs; alors, je suis d'autant plus heureux d'avoir gagné ce concours !!!! et d'avoir fait un jaloux bloqué à Londres.Pour la diffusion, comme le précise Antinoüs, elle sera, bien entendu, très confidentielle, vue l'heure, lol !
Répondre
A
Peut-être est-il nécessaire de préciser les circonstances de cette rencontre : Jerem a gagné un concours "Fan 2". Le lot : un après-midi avec Hadrien et Antinoüs. Heureusement, les journalistes qui nous suivaient se sont montrés fort discrets. Diffusion de l'émission, lundi 31 septembre sur M6 vers 24h70. ;-p
Répondre
C
Hé bien quelle journée mon petit Jerem et en plus tu as eu beau temps.Et la prochaine fois que tu viens on s fait une crèpe.Biz
Répondre
J
Pauvre Jack : la dernière fois que je l'ai vu, il tournait, solitaire, autour de la pyramide du Louvre à la recherche d'une cabine téléphonique, appelant Jérémy à grands cris. Avant d'aller au ciné, il a même eu le temps d'aller aussi voir l'expo Pierre et Gilles.lol
Répondre