Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un nouveau généralissime

16 Février 2011 Publié dans #Quelques événements de 1911

http://www.ourstory.info/library/2-ww1/Barnard/images/pwd06.jpg

 

Le général Victor-Constant Michel a été nommé vice-président du Conseil supérieur de la guerre, le 10 janvier 1911, en remplacement du général Trémeau que son état de santé avait empêché, l'an dernier, de pouvoir diriger les grandes manoeuvres de Picardie en septembre.

Le nouveau généralissime, né le 30 janvier 1850, est entré à l'école militaire de Saint-Cyr en 1867.

Général de brigade en 1897, puis de division depuis 1902, il est en outre commandeur de la Légion d'honneur et était jusqu'ici membre du conseil de la guerre et de la commission supérieure d'études des armes portatives.

Cependant, il ne devait pas occuper ce poste très longtemps. En désaccord profond avec les partisans de l'offensive à outrance, représentée par le général de Grandmaison et les chefs d'état-major Laffon de Ladébat  (jusqu'au 30 mai 1911) et son successeur, le général Dubail, il a été mis en minorité par l'ensemble des membres du Conseil supérieur de la guerre, composé des généraux Léon Durant, Gallieni, Marion, Joffre, Maunoury, Meunier, Laffon de Ladébat, Pau, Dubail, Chomer et du ministre de la guerre, Adolphe Messimy, le 19 juillet, quand il eut présenté le Plan XVI qui proposait une attente défensive et un élargissement du front jusqu'à la Belgique en mobilisant tous les réservistes en cas de guerre avec l'Allemagne.

Contraint à la démission, il est remplacé, suite au refus des généraux Gallieni, Maunoury et Pau, par le général Joffre, à partir du 28 juillet.

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/9/94/Joseph_Joffre.jpg

Cette affaire est aussi l'occasion, pour le gouvernement, de mettre fin à une situation ubuesque qui voulait que le généralissime et le chef d'état-major soient deux personnes différentes.

Désormais, Joffre cumule les deux fonctions, avec le titre de chef d'état-major général, le général Dubail le secondant avec le titre de chef d'état-major.

C'est un officier sortant du génie, âgé de 59 ans, qui s'est illustré lors de la campagne de Madagascar.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
<br /> <br /> On s'en fout un peu, non? (ok, je déconne)<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre